La fondation Charlie Braveheart croit au benefice de la réduction de la douleur et du stress durant les traitements des enfants hospitalisés.

Fondation Charlie Braveheart

Notre objectif est de soulager autant que possible le stress et la douleur lors des traitements des enfants hospitalisés. Ceci, dès les premiers soins aux différents services specialisés,

Notre mission est de former des professionnels qui se serveront de possibilitees suivante :

  1. Utilisation d’un langage approprié et d’un pouvoir empathique
  2. Hypnose médical
  3. Musique
  4. Sédation au gaz hilarant
  5. Technologie (notamment lunettes VR)

Partners

Programme de formation

La Fondation Charlie Braveheart a pour objectif de former annuellement 500 personnes dans 80 hôpitaux néerlandais afin de familiariser un minimum de 2500 personnes avec ces méthodes efficaces d’ici 5 ans.

Notre objectif  est de créer et d’assurer autant que possible des expériences d’hospitalisation sans stress ni douleur, pour tous les enfants obligés d’endurer ces traitements désagréables et traumatisants.

Une application pour la formation est en cours de développement avec des explications détaillées et claires, ainsi que des vidéos instructives adaptées à différents niveaux d’expertise.

Un pilote de ce programme est lancé dès à présent au Centre Princesse Maxima et dans 15 services hospitaliers qui seront ensuite distribues à large échelle a d’autres hôpitaux.

L’action ira des urgences aux différents services d’orthopédie, des grands brûlés, la rhumatologie, l’ORL et l’oncologie.

Charlie Braveheart

Le 10 mai 2017, la vie de Charlie, alors âgée de 5 ans, ainsi que celle de toute sa famille, a subi un changement dramatique.

Ce jour-là elle a été diagnostiquée avec la Leucémie lymphoblastique aiguë de l’enfant (LLA).

Une chimiothérapie intensive a immédiatementété mise en place à l’Emma Children’s Hospital à l’AMC (Amsterdam), sous la direction inspirée de la pédiatre en oncologie Dr. Marianne van der Wetering et de son équipe.

Trois semaines plus tard, il y eut un nouveau revers lorsque Charlie fut confrontée aux premières complications. Les effets secondaires et les symptômes des soins la faisaient parfois souffrir davantage que la leucémie elle-même.

La résilience dont une jeune enfant peut faire preuve dans de telles situations est extraordinaire. La famille et les spécialistes font de leur mieux pour minimiser les traumatismes autant que possible pendant toute la durée du traitement.

Lutte contre les douleurs et le stress

Cependant, le manque important de moyens traitant les douleurs et le stress est rapidement devenu évident.

Les prises de sang, l’introduction d’aiguilles de perfusion intraveineuse, le placement d’un cathéter central inséré par voie périphérique (CCIP), l’insertion d’un tube, ou la pose d’un port-a-cath font soudain partie de la réalité quotidienne.

Ces expériences douloureuses, mais surtout terrifiantes peuvent laisser des traces indélébiles dans l’esprit d’un enfant.

Malheureusement, la situation de Charlie n’est pas unique. De nos jours, beaucoup trop d’enfants doivent faire face à une telle réalité.

Les parents et grands-parents de Charlie ont créé la Fondation ‘Charlie Braveheart’ afin de “rendre l’insupportable un peu plus supportable” pour tous ces enfants.

Collecte de fonds & ambassadeurs

Vous pouvez soutenir cette initiative en devenant donateur pour 5 ans.

La collecte de fonds est faite par des Ambassadeurs qui organisent un événement au cours duquel un professionnel ainsi qu’un expert de terrain viennent parler du sujet et de leur expérience.

Faites un don maintenant